Océane : nouvelle infirmière à la SNSM Quiberon

Océane : nouvelle infirmière à la SNSM Quiberon

Depuis un an, Océane Kermabon intervient au sein de la station SNSM de la presqu’île. Elle a choisi de mettre son savoir-faire d’infirmière au service des autres.

Océane Kermabon, 27 ans, est infirmière libérale dans un cabinet de Quiberon. Après des études à Niort, cette fille du pays a travaillé pendant deux ans à l’hôpital du Chesnay, à Versailles. Mais la côte lui manquait. Elle y est revenue et compte bien y rester.

« J’ai de la chance de pouvoir exercer mon métier ici, les places sont chères. Et puis, je préfère le travail en libéral, la proximité avec les patients, et le temps qu’on peut leur donner, ce qui n’est plus possible à l’hôpital », confie Océane. Dès son retour, elle s’est lancée dans l’aventure des sauveteurs en mer. De quoi faire la fierté de son père, bénévole à la SNSM et pompier volontaire depuis un bon bout de temps.

Une femme sur trente sauveteurs

Sur la trentaine de sauveteurs, Océane est actuellement l’unique infirmière et la seule femme de l’équipe. « Je disposais de temps pour moi, alors j’ai voulu rejoindre la SNSM en alliant mon métier à cet engagement. Dans les interventions sur les îles ou en pleine mer, il y a ce côté adrénaline qu’on n’a pas ailleurs », ajoute Océane, qui a été très bien accueillie par les gars. Chacun partage ses compétences, et l’équipage se complète. Les marins-pêcheurs apportent leurs connaissances du milieu. Les autres, leurs aptitudes de nageurs-sauveteurs, plongeurs et secouristes. Avec la jeune infirmière, tout le matériel de secourisme a été revu pour être facilement transportable sur la vedette et le semi-rigide.

Un côté famille

Océane, avant de rentrer en école d’infirmière, a été pompier volontaire, pendant presque deux ans, au centre de Quiberon. Une expérience de plus à mettre au service des sauveteurs en mer. Ce qu’elle apprécie à la SNSM, c’est le côté famille. Elle espère apporter autant qu’on lui apporte. « Ma première grosse intervention a été celle de juin dernier, au large de Houat, sur un voilier abordé par une vedette. Un des passagers du voilier était en état critique, raconte-t-elle. Ce qui m’a impressionné, c’est toute la chaîne de sauvetage. Cross, Samu, hélicoptère de la sécurité civile et SNSM. Tous ont travaillé ensemble pour secourir la victime. Lors de nos entraînements de début de mois, nous répétons ces manœuvres qui ont permis de mener à bien le sauvetage. »

 

Texte et photos : OUEST FRANCE 11 mars 2018

Restez informé des actualités de la SNSM Quiberon

Restez informé des actualités de la SNSM Quiberon

Inscrivez-vous à la newsletter pour rester informé des actualités de la SNSM Quiberon !

Nous ne vous enverrons pas plus d’un e-mail par mois, vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Vos données ne seront pas réutilisées par d’autres organismes.
SNSM Quiberon : 3 000 abonnés sur Facebook

SNSM Quiberon : 3 000 abonnés sur Facebook

La page Facebook de la station de sauvetage de Quiberon « SNSM Quiberon » vient de passer le cap des 3 000 abonnés !

Une communauté construite au fil du temps et en augmentation permanente suite aux divers articles publiés régulièrement. 

Merci de votre soutien ! 

Buzz pour la vidéo des dauphins !

5 100 partages, 2 300 j’aime, 196 000 vues sur la vidéo et plus de 470 000 personnes atteintes ! 
Cette vidéo a littéralement fait le buzz sur la toile ces derniers jours ! Postée sur notre page, elle a vite généré beaucoup de réactions et de partages.
Il faut dire que la veille nous avions sauvé un Dauphin échoué vivant des les rochers. Cette vidéo, prise le lendemain du sauvetage, était comme une sorte de remerciement de la part des dauphins. 
Un moment incroyable. 

https://www.facebook.com/SNSM.Quiberon/videos/10155394592076539/

 

Claudio Capéo et Luc Arbogast, des stars sur le SNS712 

Lors de leur venue pour un concert au Fort Neuf à Quiberon, Claudio Capéo et Luc Arbogast – chanteurs et anciens candidats de The Voice – ont partagé un super moment avec l’équipage du SNS712 dans la Baie de Quiberon. Ils ont même enregistré une petite vidéo en soutien aux Sauveteurs en Mer de Quiberon. 

https://www.facebook.com/SNSM.Quiberon/videos/10155402640516539/

 

Campagne de sensibilisation suite à un drame

Suite a un dramatique accident survenu sur la côte sauvage qui a couté la vie à un jeune homme de 26 ans, nous avons élaboré un visuel pour sensibiliser les promeneurs et touristes aux dangers de la côte sauvage. Une campagne largement partagées sur Facebook. 

– À PARTAGER -Nous tenons à vous rappeler que la côte sauvage de Quiberon est excessivement dangereuse.Des dizaines de…

Publiée par SNSM Quiberon sur samedi 1 avril 2017

 

 

 

Gestion des réseaux sociaux bénévolement par l’Agence One More Like www.onemorelike.fr
La SNSM Quiberon sauve un dauphin

La SNSM Quiberon sauve un dauphin

Le 12 aout dernier, l’équipage de la SNS712 et les pompiers ont sauvé un dauphin échoué et blessé sur une plage de Saint-Pierre-Quiberon.
Seul moyen de le sortir de là : le sangler sur un plan dur pour l’extraire de la zone côtière rocheuse et pouvoir l’emmener vers le large.

Grâce à cette technique et au filet « marcus » (filer pour remonter des victimes à bord), nous avons pu l’envelopper à l’intérieur et l’emmener doucement au large.
Quelques minutes après, le dauphin a été relâché et est reparti de lui même.

Kermorvan atao offre 750 € aux sauveteurs en mer

Kermorvan atao offre 750 € aux sauveteurs en mer

Cette année, l’association Kermorvan atao avait décidé de faire payer les emplacements aux exposants du vide-greniers du Castéro.

« Notre idée était de reverser l’intégralité de cette somme aux sauveteurs en mer. Dimanche, près de quatre-vingts exposants ont déballé, pour un tarif de 5 € les trois mètres, et plusieurs d’entre eux ont spontanément donné plus », explique Geoffroy de Rocquigny, président, soulignant l’implication d’une dizaine de bénévoles.

Mercredi soir, un chèque de 750 € a donc été remis à la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), représentée par son président Charles Brossard et son trésorier Jean-Paul Garri. « C’est un geste magnifique. Nous sommes contents de voir que des gens sont aussi soucieux de ce que nous faisons, commente Jean-Paul Garri. Nous apprécions également que Kermorvan atao nous ait proposé un emplacement au vide-greniers pour la deuxième année consécutive. »
 COPIE DE L’ARTICLE DU OUEST FRANCE 12/08/2017